Dimanche 16 Novembre par Gaëtane

C’est déjà notre dernier dimanche en Inde… !

Après un petit déjeuner encore un peu allégé pour moi (juste une tasse de thé et une petite brioche sucrée, à cause de mes petits dérangements intestinaux de la veille… :) Ne vous inquiétez pas, tout va bien, et l’appétit est revenu petit à petit) et quelques crêpes d’ici accompagnées de lentilles pour Maguie presque totalement accoutumée à la nourriture indienne désormais ;), nous nous sommes rendues dans la petite église Saint Mary d’HD Kote à 5 min à pied de chez nous pour assister à la messe de 8h30.

Les chants de mélodie un peu orientale accompagnés par les musiques rythmées pré-enregistrées d’un synthé (spéciale dédicace à mon frère ;) ) nous ont beaucoup surprises, mais en dehors de cela, la liturgie était sensiblement identique à la France.

Eglise

Nous avons ensuite profité de notre matinée pour ranger et nettoyer un minimum notre appartement pour recevoir Marie et Sonya dans l’après-midi. C’était déjà un peu nous préfigurer notre départ. Et nous savions qu’une page se tournait puisque nous n’allions plus être deux mais quatre.

Puis nous avons profité du temps dont nous disposions pour nous reposer un peu, lire et terminer un tableau pour notre étude (enfin ça, c’est Maguie la courageuse… ;) ).

Après avoir pris notre repas, et fait une petite sieste pour ma part, nous avons décidé d’aller nous promener dans la ville, histoire de bouger un peu. Nous nous sommes offert un bon coca bien frais et une noix de coco :) Nous nous sommes aussi étonnées des particularités des magasins indiens au centre d’HD Kote et notamment du fait qu’ils soient disposés sur 2 étages (2 magasins l’un au-dessus de l’autre).

Magasin

Nous sommes rentrées pile à l’heure du thé (ce n’était pas fait exprès, mais nous l’avons pris volontiers) et alors que nous terminions, sister Haruna est venue nous chercher en disant, « your friends are arriving » et nous, toutes étonnées que Sonya et Marie arrivent si tôt (d’après nos calculs elles devaient arriver plutôt en début de soirée), nous sommes sorties rejoindre sister Hilda pour les accueillir. Elles venaient en fait d’avoir appelé sister Hilda pour aider le taxi à trouver son chemin, et aller arriver d’une minute à l’autre. Nous vîmes la voiture arriver de loin (finalement c’est rare de voir des voitures « à l’occidentale » sur les routes indiennes, c’était forcément celle-là !)

Marie et Sonya, complètement épuisées de leur long voyage (comme nous l’étions nous-mêmes 3 semaines plus tôt), ont déposé leurs affaires, avant de prendre leur tout premier repas sur le sol indien.

Marguerite et moi avons raconté nos épopées aux nouvelles arrivées, avant que nous présentions ensemble à sister Hilda les cours que nous avions préparés, pour les « classes » qui débuteraient le lundi matin.

Encore une journée qu’on n’a pas vu passer.

A très vite ! Grosses bises.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site