Jeudi 13 Novembre par Marguerite

Bonjour à toutes et à tous !

Encore un beau soleil qui se lève sur l’Inde ce matin (de ce côté-là, en plein mois de Novembre, on ne vous envie pas) ! Hormis ce beau début de journée, le reste de la matinée et de l’après-midi est orienté sur la maïeutique, donc à vous de choisir de lire ou non !

Après un bon petit déjeuner chez les sœurs (ça y est, on a adopté les galettes de riz !), nous nous sommes rendues à l’hôpital. Une femme était en travail, déjà à 4-5 cm, et comme l’indique la manière de faire de l’hôpital, si elles ont mal, elles poussent !! La femme a donc accouchée 40 minutes plus tard, une fois l’épisiotomie faite sans vraiment d’indication, mais après en avoir reparlé une énième fois avec la sœur, c’était dans ce cas précis pour que le bébé sorte plus vite (hum hum, on en est pas sûr, vu qu’il ne pesait que 2,3 kg et que l’enfant progressait super bien… mais bon…).

Après la suture de l’épisiotomie, le bébé a donc été confié à la famille et la femme montée en suite de naissance.

A peine cette dernière partie, une autre femme arrivait pour déclenchement, car son terme était dépassé. Une fois la poche des eaux rompue, elle est partie se balader, avant de revenir 2h plus tard pour être mise sous synto, afin de lui déclencher ses contractions.

Nous sommes ensuite parties déjeuner, et à notre retour, elle avait mal donc début des efforts expulsifs. Cette fois ci, c’est Dolma, une des deux infirmières tibétaines venues en formation pour apprendre à faire des accouchements, qui avait le privilège (que nous n’avons malheureusement pas encore eu, mais en même temps, pas sûr qu’un accouchement à la française leur plaise) de s’en charger, accompagnée de la sœur.

Nous fûmes surprises, car cette fois ci, pas d’épisiotomie alors que le bébé avait l’air plus gros… ça n’a pas vraiment loupé, car en peu de temps est sorti un bébé « bien portant » (expression favorite de Gaëtane pour dire gros), avec une mini difficulté aux épaules.

Depuis notre réanimation, Gaëtane et moi sommes motivées pour les accueils de nouveau-nés, et munies de nos gants, nous étions prêtes à nous occuper de l’enfant, qui était bleu à la naissance. La sœur n’avait pas l’air de trop y faire attention, ne voulant pas nous laisser l’emmener, car elle devait d’abord troquer la pince servant à clamper le cordon pour le petit élastique dont ils se servent… Et comment vous dire, elle a un sacré caractère, donc elle ne voulait pas vraiment céder… Elle a d’ailleurs lâché le clamp pendant 2 secondes, causant au passage un joli petit jet sur le visage des 3 infirmières à sa gauche…  et qui n’arrangeait pas vraiment la situation pour notre bébé…

Nous l’avons donc vite emmené, afin de le stimuler et l’aspirer, ce qui a heureusement suffit ! Nous l’avons ensuite pesé, ce bonhomme a surpris tout le monde par ses 4,6 kg ! Les sœurs n’en revenaient pas, et Dolma non plus, c’est un sacré premier accouchement pour elle !!

Une fois la femme remontée, n’ayant plus de patiente, Gaëtane et moi-même sommes reparties chez nous, pour passer la fin d’aprèm sur les cours pour les étudiantes concernant Gaëtane, et sur l’étude pour Humaïa me concernant, et ce jusqu’au dîner où nous nous sommes régalées de « Cutlet » (des espèces de palets de pommes de terre et de poulet dont Gaëtane va demander la recette) et de glace.

Après une petite heure passée avec les sœurs à rigoler et à planifier notre week end, nous sommes ensuite rentrées chez nous, pour une bonne nuit de sommeil, étant toutes les deux très fatiguées. 

A très bientôt pour la suite de nos aventures!

Marguerite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×